Point Presse : La FSA présente le programme du Meeting International d’athlétisme de Dakar

by / dimanche, 01 mai 2016 / Published in Actualités, Brèves

Le vendredi 29 avril a eu lieu le point presse de la Fédération Sénégalaise d’Athlétisme sur la 9ème édition du Meeting International d’Athlétisme de la ville de Dakar.

 

Un point de presse animé par les membres de la fédération, Pa Assane Seck et l’agence de communication “Prodivis” et le Directeur Général de l’entreprise Jumbo qui en a profité pour signer son accord de partenariat devant les médias. De nombreux journalistes étaient présents, curieux de découvrir les différentes annonces partagées par les organisateurs.

Le Meeting International de Dakar prend une nouvelle dimension, cette année, l’événement ne sera pas sur 1 journée, mais sur 5 jours. Sous le format d’une grande Kermesse, 4 jours seront dédiés aux festivités grâce à de nombreux concerts et une restauration offerte par l’entreprise Jumbo qui réalisera également un concours de cuisine afin de faire venir un maximum de personnes au Stade Léopold Sédar Senghor.

La 9e édition du Meeting international de Dakar verra la participation d’une grosse pointure de l’athlétisme américain. On veut nommer le champion olym­pique et mondial, Jeremy Wariner, spécialiste du 400 mètres plat. Il fera partie des 150 athlètes attendus le 25 mai prochain sur la piste du stade Senghor, une information donnée par le Directeur technique national (Dtn) de l’a­thlétisme sénégalaise, Amadou Diouf.

«On est en train de finaliser avec la grande star américaine, Jeremy Wariner, spécialiste du 400m, trois fois champion olympique et sept fois champion du monde. Une star qui annonce qu’elle veut venir à Dakar, on n’en demande pas mieux», a déclaré le Dtn. Qui précise que d’ici le 10 mai prochain, la Fédération se fera une idée exacte sur le nombre d’athlètes qui seront présents. Tout en rassurant que «le plateau sera relevé».
Cette 9e édition est comme du pain béni pour les athlètes dans la mesure où ces derniers pourront se préparer pour les prochains Championnats d’Afrique prévus à Durban (Afrique du Sud) et qui se dérouleront du 22 au 26 juin prochains. «Le Mee­ting de Dakar sera un test pour les athlètes sénégalais. Ils pourront se mettre en jambe pour être prêts d’ici les Cham­pion­nats d’Afrique pour pouvoir réaliser les minima pour les Jeux olympiques», a-t-il développé.

16 épreuves sont au programme

Contrairement à la précédente édition où il n’y avait parmi les expatriés que Amadou Ndiaye, vainqueur du 400 mètres haies, la FSA garantie la participation de tous les athlètes qui s’étaient absentés lors de la 8e édition.
Parlant du volet technique de l’évènement, la présidente de la Commission technique de la Fédération, Fatou Cissokho, renseigne que seize  épreuves seront au rendez-vous. «L’IAAf impose un certain nombre d’épreuves. Il appartient à la Fédération d’ajouter jusqu’à quinze épreuves au minimum», a-t-elle confié.

8 épreuves chez les hommes dont : le 110m haies, 200m, 400m haies, 1500m, longueur, lancé de poids, lancé de marteau.
8 épreuves chez les femmes dont : 100m haies, 100m, 400m, 3000m, 400m haies, Saut à la perche, lancé du disque et lancé du marteau.

Les organisateurs promettent des innovations

Signant un partenariat avec l’agence  de com’ Prodivis et Pa Assane services pour «valoriser» l’événement, les membres de la Fédération, re­présentant le président Mo­mar Mbaye, ont saisi l’occasion pour lancer un appel aux sponsors. S’ils se réjouissent de pouvoir compter sur Jumbo, ils soulignent que le besoin se fait sentir pour atteindre le budget de 400 millions Frcfa nécessaire au Meeting international de Dakar dont l’un des partenaires est la mairie de Dakar.

A l’image du foot et du basket : Des binationaux sous peu dans l’athlétisme sénégalais

Comme au football et au basket, l’athlétisme sénégalais pourra sous peu compter sur des binationaux. C’est en tout cas la garantie donnée hier par le Dtn de la Fédération d’athlétisme.
«On a des binationaux qui veulent porter le maillot national. A l’image du football, on travaille pour voir les Sénégalais qui sont nés à l’étranger venir porter les couleurs nationales. Je crois qu’avec ça, l’athlétisme sénégalais pourra avoir le vécu qu’il avait avec les anciens», a dit le technicien. Révélant que quelques anciens athlètes sont mis à contribution pour faciliter l’intégration de ces binationaux dans la Tanière, le Dtn ajoute qu’un de ses collaborateurs l’a informé de la volonté d’un athlète sénégalais né aux États-Unis de défendre les couleurs de son pays d’origine. «C’est une ancienne athlète qui m’a donné cette information. Nous allons essayer de faire le nécessaire sur le plan administratif pour pouvoir les accompagner», a indiqué Amadou Diouf.

Un point presse qui s’est clôturé par une photo de groupe de l’équipe organisatrice, la main du cœur levée avec pour slogan : ” Sénégal Nio Far “.

Soutenons tous le Meeting International d’Athlétisme de la ville de Dakar !!

Laisser un commentaire

TOP