2ÈME JEUX AFRICAINS DE LA JEUNESSE : RENDEZ-VOUS AU BOTSWANA EN 2014

Les 2e Jeux africains de la Jeunesse ont été officiellement confiés à Gaborone, capitale du Botswana. La signature de l’accord d’organisation a été faite mardi dernier, en présence du vice-président botswanais, le Docteur Ponatshego Kedikilwe, du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture botswanais, Shaw Kgathi, du président du comité olympique botswanais, du maire de la ville et du président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa), l’intendant général Lassana Palenfo.

Le Botswana qui avait émis depuis 2011 l’idée d’abriter cette compétition réservée à la jeunesse africaine, avait réitéré sa demande lors des Jo de Londres 2012 où la candidature botswanaise avait été présentée officiellement.

Une occasion pour le président du Cno botswanais, Negroes Kgosietsile, de remercier l’Acnoa « pour avoir reconnu les potentialités de son pays pour abriter le rassemblement sportif de la jeunesse africaine en 2014 ». Pour l’intendant général Lassana Palenfo, ce sont les jeunes des 53 nations africaines qui se donneront rendez-vous pour la plus belle fête sportive de la jeunesse africaine.

« Des Jeunes de 53 pays africains seront ici, chez vous, pour concourir les uns contre les autres, mais également pour apprendre les uns des autres. Des amitiés vont se nouer, qui dureront toute la vie, de même les souvenirs resteront à jamais gravés », a-t-il dit. De même, il s’est réjoui de voir ce pays relever brillamment le défi et a dit son espoir que ces Jeux seront ceux de l’innovation, de la créativité, de la joie et du partage des valeurs olympiques.

Ces Jeux africains de la Jeunesse sont une manifestation quadriennale fondée par l’Acnoa au cours de l’Olympiade 2009-2012 et destinée aux jeunes âgés de moins de 18 ans. Ils sont qualificatifs aux Jeux olympiques de la Jeunesse d’été. La première édition s’est tenue, du 13 au 18 juillet 2010, à Rabat, au Maroc. Il faut également indiquer qu’à titre symbolique, la présidente du comité d’organisation, Regina Vaka, le maire de la ville de Gaborone, Haskins Nkaigwa, le président de l’Acnoa, l’intendant général Lassana Palenfo et le président du Cno botswanais, Negroes Malealea Kgosietsile, ont chacun planté un arbre pour marquer le début de l’aventure pour Gaborone 2014. Le programme sportif de Gaborone 2014 prévoit 14 disciplines.

Le Botswana a déjà eu à abriter plusieurs manifestations sportives internationales par le passé, notamment la Coupe d’Afrique des cadets en 1997, le tournoi de boxe qualificatif pour les Jeux olympiques d’Athènes en 2004 et les Championnats africains d’athlétisme junior en 2011.

C. F. KEITA

TOP